Un site utilisant unblog.fr
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2019

La fin des marchés !
27 juillet, 2019, 14 h 26 min
Classé dans : Non classé

Je m’étais associé avec un collègue ami, malheureusement décédé, qui me servait surtout de DRH (garde du corps) car lorsque nous ne vendions pas sur les marchés mais dans la rue, il fallait négocier l’emplacement avec la concurrence puis le défendre, et le principal argument était le coup de boule, sa spécialité !

En ce qui me concerne sur les marchés, je prenais en charge les relations avec la police qui contrôlait fréquemment ma patente. Je m’étais déclaré à la mairie de Caen qui m’avait délivré une patente gratuite, un privilège des artistes leur permettant de commercialiser leurs oeuvres !

Malheureusement mes obligations militaires, (j’avais épuisé mon sursis), m’ont empêché de poursuivre cette activité pourtant très rémunératrice, mais maintenant un peu passée de mode !

Toutefois je me promène avec plaisir dans les marchés, observant les différents bancs des vendeurs, mais souvent déçu de ne plus trouver ou rarement des marchands de cuir et encore moins de pulls pour minettes. Même les marchands de nougats et surtout de pralines, les rois de l’arnaque sont devenus rares. Par contre les marchands bretons de galettes saucisses abondent et pourtant il faut faire de longues queues pour obtenir ce met si précieux et si traditionnel, du moins en Bretagne

 



Auto entreprise
20 juillet, 2019, 17 h 54 min
Classé dans : Non classé

J’ai d’abord été employé d’un marchand maghrébin de pulls pour minettes : pulls à la mode à l’époque et qui s’arrêtaient au dessus du nombril (agréable à vendre). Il fallait arriver très tôt le matin sur les marchés afin de récupérer une bonne place. En effet le plus souvent la réussite de la demi journée de vente était fonction de l’emplacement; à quelques dizaines de mètres près on pouvait faire de très bonnes affaires ou ne rien vendre.

Fort de cette expérience j’ai émis le projet avec deux collègues de monter notre entreprise de marchands ambulants mais nous avons échoué ne pouvant trouver un cautionnement pour l’obtention de la patente. 

Ayant échoué à monter ce type de commerce, mais conservant mon idée de faire les marchés, je suis devenu auto-entrepreneur avant l’heure : artiste graveur sur cuir vendant ses œuvres; en ce qui me concernait, un bien grand mot pour caractériser des barrettes à cheveux pour dames à cheveux longs (le produit phare), gravées et décorées par nos soins surtout par ma femme, des bracelets, des portes clefs, quelques ceintures. Le tout confectionné avec du cuir de récupération ce qui laissait une marge importante.



Le marché de Dinard
13 juillet, 2019, 12 h 52 min
Classé dans : Non classé

L’autre avantage de cette petite ville balnéaire est la présence d’un important marché, à la fois couvert (un peu cher) et dehors sous barnum tout autour, 3 fois par semaines, en toutes saisons à proximité de ma résidence. Dans le marché couvert, je fréquente surtout un banc de poissons où j’achète des soles, des crevettes de la côte, des tranches d’espadons quand il y en a et des maquereaux en fin de mois ! 

J’achète aussi des plats asiatiques chez un traiteur vietnamien qui est très cher mais qui astucieusement pour faire passer la pilule rajoute toujours un petit peu de rab dans la barquette après l’avoir pesée, malgré cela la facture reste salée comme ses plats. 

Enfin il y a un charcutier (indispensable) qui prépare et vend un excellent pâté breton dans des grands plats à four de 10 kg, c’est hors de prix mais avec les parisiens qui ne trouve pas cela plus cher qu’à la capitale, il arrive à liquider tout son stock tous les jours. 

J’aime beaucoup me promener et traîner dans les marchés car je trouve que c’est dans ces lieux que l’on ressent le plus l’activité et le dynamisme de la population d’une ville et aussi surtout parce que j’y ai travaillé plusieurs mois dans ma jeunesse. 

 



Dinard
6 juillet, 2019, 10 h 41 min
Classé dans : Non classé
  1. De temps en temps je m’absente quelques jours du Mans, ce qui repose ma collègue de bureau, afin de me rendre au bord de la mer dans ma résidence secondaire à Dinard, petite station balnéaire populaire de la côte d’émeraude. Dès que la saison le permet et que la température de l’eau de mer est clémente bien que restant bien fraîche, je me baigne tous les jours, lorsque la marée est haute sinon je vais dans la piscine naturelle dont j’ai quand même du mal à ressortir bien que j’y ai fait installer une échelle plus pratique il y quelques années après intervention auprès de la mairie.
  2. Je profite des activités culturelles de cette petite cité balnéaire tout au long de l’année. Friand de cinéma, J’assiste, ou j’essaie d’assister car il y a de plus en plus de monde, aux différents festivals, celui du celui du film historique en hiver, celui du film allemand au printemps et le plus connu celui du film britannique à l’automne. Une troupe de théâtre s’installe tous les étés et présente une pièce, en général policière, tirée de romans célèbres du siècle dernier comme ceux de Gaston Leroux ou d’Agatha Christie.
  3. Dans la cour de ma petite maison, j’organise des repas de famille très agréable durant tous l’été au cours desquels nous refaisons le monde jusqu’à tard dans la nuit. Phycologue militant, je fais de temps en temps manger des algues à mes convives. Enfin, les trois couples de voisins présents dans l’impasse privée sont très conviviaux et nous nous réunissons de temps en temps pour l’apéritif.
  4.  
  5.  

MatLo |
BRYAN ET BEVERLY HILLS STAN... |
Vidéos chats drôles, humour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | E.V.G Viale week end du 1er...
| Papierdumeur
| Entrezdanslalegende