Un site utilisant unblog.fr

Fin d’expatrIation
11 mai, 2019, 10 h 47 min
Classé dans : Non classé

Les années suivantes j’ai donc continué à encadrer des stagiaires de DESS puis après avoir participé à l’encadrement et au jury de soutenance d’un magister, présenté par l’un de mes meilleurs étudiants, je suis enfin rentré en France. Cet étudiant, je l’avais beaucoup aidé en lui prêtant, pour rédiger sa thèse, un des premiers ordinateurs familiaux, un QL de Sinclair  que j’avais réussi à passer à la « moustache » des douaniers (à l’époque, les algériens portaient surtout la moustache). 

Réintégré à l’université du Maine dans le service de biologie et physiologie végétales, j’avais comme à Oran la charge d’enseigner  ces matières. J’ai quelque peu bousculé l’organisation du service en proposant de débuter mes cours à 8 h du matin alors que traditionnellement ils débutaient à 9 h, les professeurs qui n’aimaient pas se lever tôt n’étaient pas d’accord, mais j’ai réussi à l’imposer; cet horaire matinal me permettait de disposer d’un amphi dans la mesure où, au début du moins, j’étais le seul à enseigner de si bon matin !  C’était beaucoup plus agréable qu’une salle préfabriquée étroite et bondée. 

J’ai été heureux de profiter enfin de la technologie du rétroprojecteur qui réduisait de beaucoup l’utilisation de la craie et du tableau noir que j’avais pratiquée pendant les 12 années précédentes en Algérie. Je projetais ainsi les nombreux schémas et illustrations nécessaires à mon enseignement sur un grand écran, en prenant soin d’en distribuer une photocopie à chaque étudiant. J’utilisais quand même le tableau noir, pour y inscrire les mots nouveaux ou un peu compliqués afin de faciliter la prise de note sans trop de « fôtes » d’orthographe par les étudiants, et la blouse blanche pour me protéger de la craie. Certains, les meilleurs bien sûr, prenaient leur notes en laissant la place pour y coller les illustrations que je le leur fournissais et reconstituaient ainsi une sorte d’ouvrage, un outil de travail leur permettant de revoir facilement leur cours et de préparer très efficacement leurs examens. Le remplissage du tableau me permettait aussi de pratiquer une technique pédagogique qui consistait d’une part à arrêter mon enseignement 5 minutes avant l’heure, car il n’y avait pas d’intercours programmés sur l’emploi du temps, et aussitôt de demander s’il y avait des questions (pédagogue) tout en me retournant pour effacer soigneusement le tableau (de haut en bas comme me l’avait appris une inspectrice d’académie) et lorsque je me retournais l’amphi était vide. En fait comme j’assurais la totalité de l’enseignement, cours, TD et TP j’avais beaucoup de contact avec les étudiants et les étudiantes qui pouvaient me questionner à loisir, de plus la porte de mon bureau restait toujours grande ouverte afin de les accueillir sans contraintes


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

MatLo |
BRYAN ET BEVERLY HILLS STAN... |
Vidéos chats drôles, humour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | E.V.G Viale week end du 1er...
| Papierdumeur
| Entrezdanslalegende