Un site utilisant unblog.fr

Une vie sans bistrot vaut-elle le coup d’être vécue ?
23 janvier, 2021, 9 h 21 min
Classé dans : Non classé

 

Lorsque j’étais étudiant, le bistrot était un lieu de rassemblement où nous passions, après les cours, beaucoup de temps pour échapper au confinement de notre chambre d’étudiant, lieu austère du travail universitaire.

Espace de liberté !

 Le café, c’était notre espace de liberté, de convivialité, de rencontre et l’occasion de refaire le monde avec nos copains et nous y passions de longues soirées. Siffler une petite mousse sur le zinc ou boire un petit noir en terrasse en lisant Libération ou un autre journal en fonction de nos orientations politiques respectives était l’un des plaisirs journaliers . Pouvoir manger un oeuf dur ou un sandwich à l’andouille (mon préféré) ou au jambon, un croque-monsieur ou madame à l’heure du déjeuner, puis à quatre heures prendre un chocolat chaud, un Viandox ou un grog en hiver, c’était cela la vraie vie ! .

Lieux non essentiels !

Ces lieux, qui ont été déclaré non essentiels par les technocrates imbéciles du gouvernement, jouaient pourtant un rôle social important dans la vie des humains comme lieu de retrouvailles à l’apéro, lieu où nous partagions les bonnes nouvelles comme les mauvaises, où dans un petit coin nous pouvions rouler une pelle à une copine tandis que d’autres en profitaient pour écrire des chefs-d’oeuvre (je ne donnerais pas de noms, je ne suis pas une balance !). Lieux non essentiels alors que jusqu’à l’an dernier nous y passions une partie de notre vie et que ces lieux attiraient en masse les touristes étrangers qui n’avaient pas l’équivalent dans leur pays ! 

Pauvres étudiants !

A cause de cette pandémie, je plains les étudiants d’aujourd’hui, privés des bistrots, confinés dans leur chambre depuis des mois. Ils ne peuvent se rendre dans leur université et sont obligés de suivre leurs cours sur l’écran de leur ordinateur tout seul, pendant plusieurs heures par jour.  Lors des pauses, ils boivent un mauvais café resté au chaud sur une vielle cafetière électrique pour les mieux équipés ou ils  boivent du thé préparé dans une bouilloire toute culottée. Comme eux, le petit expresso au goût si particulier sortant tout chaud du percolateur du bistrot du coin et l’espace de liberté qui l’accompagne me manquent sérieusement ! Le gouvernement nous dit d’attendre mais à partir d’un certain âge on a plus trop le temps d’attendre, malheureusement.

 



L’hydrogène
16 janvier, 2021, 9 h 45 min
Classé dans : Non classé

 

Après l’aire du pétrole et de ses principaux  dérivés (essence, gazole et kérosène ) surtout utilisés dans les moteurs thermiques, la période à venir sera-t-elle celle de l’hydrogène ? L’hydrogène est maintenant considéré comme une source d’énergie d’avenir non polluante car son utilisation dans les véhicules ne produit pas de CO2 mais rejette de l’eau.

Simple a fabriquer !

L’autre avantage est qu’il est renouvelable, on peut le fabriquer de façon très simple par électrolyse de l’eau. Une technique qui était déjà proposée dans les boîtes de jeux de « petit chimiste » pour les enfants dans le années 1950. J’y ai joué en fabricant de l’hydrogène dans la cuisine de mes parents que je récupérais suivant la technique de l’éprouvette retournée dans une cuve à eau puis je le faisais exploser en approchant une allumette incandescente. Car c’est l’un des problèmes, ce gaz explose facilement, toutefois ce n’est pas cette propriété qui est utilisée dans les véhicules mais sa capacité à produire de  l’électricité lorsqu’il se combine à l’oxygène pour redonner de l’eau dans une pile à combustible. La production d’hydrogène par photo électrolyse est une autre solution ne nécessitant que de l’eau et du soleil et son rendement ne cesse de s’améliorer en essayant de concevoir des électrodes plus performantes et moins coûteuses.

Dissocier l’eau ! 

D’autres projets sont en cours envisageant l’utilisation de catalyseurs moléculaires favorisant la dissociation de l’eau. Enfin un vieux projet qui était déjà à l’honneur lorsque j’enseignais la physiologie végétale est à nouveau d’actualité : c’est de réaliser une photosynthèse artificielle en copiant ce qui se déroule en permanence dans les feuilles des plantes éclairées : la photolyse de l’eau c’est à dire la scission de cette molécule en ses deux composants, l’oxygène d’un côté (rejetée dans le milieu) et l’hydrogène dont le pouvoir réducteur permet la synthèse de la matière organique chez les plantes. L’avenir est donc dans  la réalisation de cellules photoélectrochimiques capable de produire de l’hydrogène à partir seulement d’eau et de soleil !

Production industrielle !

Industriellement, pour le moment, l’hydrogène est produit à partir de composés organiques qui en contiennent comme le gaz naturel par reformage, le charbon par gazéification ou la biomasse par fermentation. L’électrolyse n’étant pas économiquement très rentable.

Heureusement il y a les microalgues !

Toutefois à partir de microalgues cultivées dans certaines conditions en dérivant leur métabolisme on peut produire un peu d’hydrogène mais cela reste économiquement difficilement rentable, mais des études sont en cours pour développer ce procédé de production très intéressant car non polluant et renouvelable



Cohn Bendit m’énerve !
9 janvier, 2021, 8 h 47 min
Classé dans : Non classé

Ex héros et leader de mai 1968, devenu macroniste, il a très mal vieilli ! De gauchiste dans sa jeunesse il a évolué vers l’écologie politique importante en Allemagne mais qui a tardé à se mettre en place en France. Devenu homme politique il a profité de plusieurs mandats européens d’abord élu députés des verts allemands puis des verts français. Dany le rouge devient Dany le vert, ce changement de couleur et son changement de nationalité se traduit par un abandon progressif de ses engagements de jeunesse.

Il a ainsi soutenu « le petit Emmanuel », comme il le surnomme, lors de sa campagne électorale bien qu’il le trouve un peu léger sur l’écologie, c’est peu dire ! Depuis il a quand même critiqué Macron sur le maintien des élections  municipales en pleine pandémie, mais il a aussi critiqué le rôle des leaders de l’opposition faisant pression pour le maintien de cet échéance électorale alors que Bayrou et Jadot voulaient les annuler. Il reproche au parti présidentiel d’avoir privilégié les alliances avec la droite plutôt qu’avec les verts au second tour des municipales, bien que plusieurs municipalités aient été remportées par des maires écolos. Après avoir refusé de remplacer Nicolas Hulot comme ministre, il prône maintenant un second tour Macron/Jadot pour les présidentielles !

Face aux risque de scission de l’Europe car la coopération européenne est mise à rude épreuve à cause du Covid,  Il plaide pour une fédération franco-allemande progressive de 150 millions  d’individus afin de relancer une Union Européenne. Face à cette situation l’Europe risque de se scinder en plusieurs composantes avec d’un côté les traqueurs de bonnes affaires (les pays du Nord et les Pays-Bas)  partisans de la rigueur, de l’autre les nationalistes exacerbés partisans du repli sur soi (Pologne et les ex pays de l’Est) et au centre les pays super endettés du sud (Grèce, Italie, Portugal). Pour Cohn-Bendit,  la mise en place d’un pôle franco-allemand fort, même s’il risque d’être fortement critiqué permettrait de relancer une Europe qui s’essouffle ! 

Il continue à se mêler de tout, ex-révolutionnaire, ex-député européen pendant de nombreuses années comme vert allemand puis comme vert français, il est devenu consensuel tout en restant une grande gueule comme il l’a encore récemment montré en insultant le professeur Raoult lors d’une émission de télé. Il faudrait pas vieillir !



Planter des arbres !
2 janvier, 2021, 9 h 42 min
Classé dans : Non classé

 

Pour lutter contre le réchauffement climatique en fixant le dioxyde de carbone que les activités humaines génèrent la reforestation est l’une des solutions. Planter des arbres, c’est protéger et maintenir les forêts tout en participant à la séquestration du CO2 sur le long terme.

La photosynthèse  !

Lors de la photosynthèse les arbres comme tous les végétaux prélèvent dans l’atmosphère le CO2 dont ils ont besoin pour synthétiser leur matière organique au niveau de leurs feuilles . En même temps à l’aide de leurs racines ils prélèvent dans le sol l’eau et les éléments minéraux nécessaires à leur métabolisme. Ils emmagasinent ensuite dans leurs tiges et leur tronc des molécules carbonées comme la cellulose qui y seront définitivement stockées. Dans le même temps, lors de ce mécanisme du dioxygène est rejeté dans l’atmosphère, essentiel à notre respiration.

La forêt puit de carbone !

Les forêts française absorbent environ 15 % de nos émissions de gaz à effet de serre. Au niveau de la planète, le stock de carbone fixé par la matière vivante de la forêt et de son sol est le deuxième plus grand puit de carbone après les océans. Le bois même une fois coupé, à conditions que l’on ne le brûle pas, continue à stocker le carbone tout au long de la vie des objets fabriqués dans ce matériau ce qui peut durer plusieurs centaines d’années !

Compenser notre emprunte carbone ! 

Comme cadeau de Noël, j’ai acheté à chacun de mes fils un arbre (un châtaignier) dans une forêt de la Sarthe. C’est un placement financier puisque si tout se passe bien ils toucheront les bénéfices de leur exploitation dans 25 ans environ. De mon côté je finance par abonnement tous les mois la plantation et l’entretien de deux jeunes arbres, un épicéa de Sitka et un pin maritime et dans dix ans, si Dieu me prête vie, je serais propriétaire d’un petit bout de forêt ou du moins des arbres qui la compose.  Ils vont capter en moyenne 14,4 tonnes de carbone par an et compenser ainsi mon emprunte carbone ! Plus tard lorsqu’ils seront exploités ma femme puis mes enfants recevront l’argent en héritage.

Pour information la société bretonne qui propose d’acheter, de conserver ou d’offrir des arbres se nomme « Ecotree ». Une autre société, « Reforestation action » propose d’´offrir des arbres à planter dans toutes les régions du monde mais de façon totalement altruiste sans retour sur investissement.



Laïcité !
26 décembre, 2020, 10 h 14 min
Classé dans : Non classé

 

 

Depuis la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’état, la France est une république laïque, statut confirmé dans la constitution de 1946 puis précisé dans le premier article de la constitution de 1958 : « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »

Pression des lobbies !

Macron semble céder à la pression des lobbies religieux aussi bien catholiques que musulmans ou juifs en revenant sur la neutralité de l’état qui se traduisait jusqu’ici par la non-ingérence dans l’organisation des cultes et dans leur financement. Il tente de modifier ce principe de base de la laïcité en la plaçant à égalité avec les convictions religieuses ou autres alors que dans son principe elle est au-dessus de toutes, dans la mesure où c’est elle qui les autorise toutes sans en faire prévaloir aucune. Pour Macron le citoyen est alors caractérisé par son appartenance réelle ou supposée à l’une de ces communautés ce qui va dans le sens des succès électoraux en Europe des partis d’extrême-droite souvent anti-laïques. Par contre cela va à l’encontre du principe de neutralité de l’état garantissant la liberté de conscience et d’expression de tous qu’elle soit individuelle ou collective.

Principe républicain !

En particulier l’un des principes sous-jacent confirme que suivant un principe républicain l’argent public aille aux services publics, que les impôts prélevés sur tous les citoyens soit redistribués de façon universelle et utilisé pour le bien public. Les problèmes qui se posent alors devraient être l’abrogation des dispositions du concordat en Alsace et de revenir sur la loi Debré qui permet à l’état de financer les établissements d’enseignement privés le plus souvent confessionnels ! Mais on n’en prend pas le chemin car notre laïcité qui repose sur des principes de neutralité et de liberté est mise en cause par Macron ; pour satisfaire des lobbies communautaires il est prêt à renier la liberté d’expression qui fait de nous des citoyens autonomes et responsables. Quelle régression !

Séparatisme !

Une loi visant à lutter contre l’islamisme radical et le séparatisme concoctée par le gouvernement va être soumise à l’assemblée nationale, toutefois pour ne pas choquer ces termes ont disparu du titre au profit d’une loi « confortant les principes républicains ». Sûr ce sujet très sensible de la laïcité les débats risquent d’être animés car certaines mesures ne font pas l’unanimité. La principale mesure controversée concerne l’obligation de scolariser les enfants de plus de 3 ans et de leur attribuer un identifiant national afin de pouvoir vérifier leur accès à l’école publique ce qui interdit l’école à la maison et les dérives religieuses qui peuvent en résulter.

Autres préceptes !

Quelques autres mesures ont été ajoutées à cette loi concernant l’encadrement des associations liées aux religions,  concernant le respect de la dignité des individus en interdisant la délivrance de certificats de virginité, renouvelant l’interdiction de la polygamie et essayant d’empêcher les mariages forcés. Suite à l’actualité récente un article a été récemment rajouté concernant le délit de mise en danger de la vie d’autrui par diffusion d’informations haineuse sur les réseaux sociaux. Enfin un renforcement de la protection des agents chargés de service public est envisagée et étendue aux agents de droit privé exerçant des missions de service public. Cela sera-il suffisant pour faire diminuer l’insécurité ambiante ?



Confinement light raté !
19 décembre, 2020, 0 h 04 min
Classé dans : Non classé

 

Ce deuxième confinement, moins stricte que le précédent, n’a pas eu les effets escomptés. Le nombre de contaminations a diminué puis s’est stabilisé à un niveau trop élevé pour considérer que l’extension du virus était maîtrisée. Du coup nos espoirs  de pouvoir revivre à peu près comme avant en retrouvant nos loisirs et notre liberté  sont déçus. Seule les réunions dans les églises sont autorisées, Noël oblige, mais pour beaucoup d’entre nous assister à la messe ne fait pas parti  de leurs loisirs préférés ! 

Le couvre-feu maintenu la veille du premier janvier est une bonne mesure sauf que les jeunes ne pourront pas s’empêcher de s’organiser pour faire la fête à plusieurs chez eux pour le nouvel an. Ils vont y passer la nuit en dormant tous ensemble dans la même pièce si le logement est exigu, bonjour la contamination ! Toutefois le reste du temps le couvre-feu tous les soirs de 20 h à 6 h du matin devrait les obliger à rester chez eux le soir plutôt que d’aller voir leurs copains et leurs copines ;  cela sera peut-être efficace pour freiner la circulation du virus ?

Dans un pays théoriquement laïc laisser les églises ouvertes et les théâtres fermés cela semble inconséquent et révolte le milieu de la culture. Pourtant Castex avait prôné la laïcité à la française lors de la présentation de la loi sur le séparatisme,  on n’est pas déçu !

Face à ces mesures insupportables les restaurateurs et les cafetiers, les responsables de stations de sport d’hiver, les curés des églises ont déjà déposés un référé-liberté et seul les cures  ont gagné leur permettant d’accueillir plus de paroissiens lors des offices religieux. Les directeurs de salle de cinéma ou de théâtre vont très certainement faire la même démarches car ils comprennent difficilement ces décisions, dans la mesure où les conditions d’accueil dans un cinéma ou un théâtre sont similaires à celle d’une église  : tous assis regardant dans la même direction et en plus au cinéma ou au théâtre on ne chante pas ! Tout le monde espère que cela aboutira, dans la mesure où les juges du conseil d’état sont très attachés à la notion d’équité, et que l’on pourra enfin retourner au cinéma et au théâtre ! 

 



Incohérence
12 décembre, 2020, 0 h 16 min
Classé dans : Non classé

 

Notre premier ministre, un poète, concernant le confinement nouvelle formule saison 2 déclarait récemment : « pour Noël, les français pourront profiter de l’air de nos belles montagnes, mais rajoutant aussitôt les remontées mécaniques seront fermées au public »  donc les montagnes il faudra les regarder d’en bas ! Décision bancale voire ridicule prise par notre gouvernement qui explique qu’elle a été prise pour faire plaisir à nos voisins allemands qui ont pris la même décision alors que les suisses et les autrichiens s’en fichent !  Les professionnels protestent en argumentant que le risque de se contaminer sur les pistes à l’extérieur est sûrement moins élevé qu’entassés dans le métro ou dans une salle de spectacle à Paris !

La messe !

 Un autre mesure tout aussi aberrante est l’autorisation anticipée de célébration de la messe avec une jauge de 30 personnes quelle que soit la taille de l’église, le gouvernement après avoir essayé d’expliquer qu’il avait été mal compris en voulant parler de 30 % plutôt que de reconnaître son erreur, quelle mauvaise fois ! Il a ensuite admis  qu’il avait juste dupliqué la règle établie précédemment pour les obsèques. On parle maintenant de 6 m2 par fidèles, les curés n’ont plus qu’à mesurer la surface de leurs églises !

Tassés, détassés !

Pour rester dans la notion de surfaces dans les commerces maintenant c’est 8 m2 par famille passant de 4 m2 par personnes, on peut s’étonner, il faudrait préciser cette notion de famille car il y en a qui sont nombreuses et qui vont se marcher sur les pieds ! Nouveauté cette fois on ne soustrait plus les présentoirs du coup et pour calculer le nombre de clients possible on divise la surface totale du magasin par 8 du coup les clients seront plus tassés ! Encore une mesure aberrante !

Plus de promenades !

Macron nous a lâché la bride en remplaçant la sortie d’une heure à un km par trois heures et 20 km qu’elle abnégation. On a du mal à saisir l’évolution du concept, le ministre de la santé le reconnaît lui-même : » il n’y a pas de raisons scientifiques mais seulement un soucis d’égalité permettant au plus grand nombre d’accéder à un espace vert ». . 

Incohérence !

Tout cela n’est pas très cohérent et l’on comprend que ces règles qui nous sont imposées  de façon très arbitraire, sans concertation voire sans réflexion (30 dans une église sans tenir compte de la taille de l’édifice) par ce gouvernement de technocrates quarantenaires incompétents, ignorant tout de la vie de tous les jours de leurs concitoyens, soient souvent transgressées par le citoyen moyen. Dans cette situation nous devenons tous des délinquants potentiels, on estime à plus de 60 % les français qui ont triché au moins une fois avec leur attestation. Les allemands, plus disciplinés, se gaussent  de l’obligation de s’auto-autoriser des sorties de notre confinement en remplissant des attestations qui nous aliènent ; de quoi nous rendre fous ! 

 



Noel aura-t-il lieu le 25 décembre ?
5 décembre, 2020, 0 h 05 min
Classé dans : Non classé

 

C’est compromis, cette fête familiale à l’origine chrétienne s’est répandue dans le monde entier en devenant plus commerciale que religieuse. Dans la situation actuelle on a déjà compris qu’il n’y aura pas de réveillon dans les restaurants qui malheureusement vont rester fermés encore longtemps. Dans le même esprit, réunir sa famille autour d’une grande table avec plusieurs dizaines de personnes comme d’habitude risque de ne pas être possible. Le gouvernement va très certainement fixer une jauge qui reste à déterminer. Elle était de 6 personnes avant le confinement ce qui n’était déjà pas favorable aux familles nombreuses. Bien que s’en défende notre premier ministre, le réveillon en visioconférence risque d’être la règle pour beaucoup mais si la soupe est bonne on peut s’en contenter !

Toutefois d’expérience, il semble que ce ne soit pas très simple voire impossible actuellement de se faire livrer un gueuleton à domicile. Plus que les autres années où l’on se faisait aider par les traiteurs en se faisant livrer au moins un des plats, il va falloir enfiler son tablier et se mettre sérieusement aux fourneaux. Ce sera quand même plus simple car on ne pourra sûrement pas être plus de 10 à table (6, conseille le premier ministre, on se demande de quoi il se mêle !) donc il y aura moins à préparer. Du coup cela va être l’occasion, pour un budget équivalent, de pouvoir monter en gamme peut-être pas toujours du caviar (référence à l’excellent livre de JM Simmel) encore que, mais au moins du homard et du foie gras des produits qui sont devenus abordables que l’on peut consommer au moins une fois dans l’année, voire plusieurs si on en a les moyens.

Pour parler budget, il y a les fameux cadeaux apportés par le père Noël, une tradition incontournable si l’on a de jeunes enfants ou de jeunes petits enfants et là cela se complique car la commercialisation des jouets en live était encore empêchée pour cause de sécurité sanitaire liée a la covid il y a quelques jours. Pour se procurer ces jouets indispensables et dans les délais il ne reste plus qu’à les acheter sur des plateformes commerciales en espérant qu’ils seront livrés en temps et en heures sinon le père Noël sera démuni et la déception sera grande.



Macron et l’argent !
30 novembre, 2020, 9 h 47 min
Classé dans : Non classé

 

 Après avoir déclaré : « il n’y a pas d’argent magique »  avant l’apparition de la pandémie puis le «quoiqu’il en coûte » au début du confinement, nous en sommes maintenant vu l’importance de la dette au « il va falloir payer ». Mais qui va payer et avec quel argent ? Les contribuables et plus particulièrement les retraités sont particulièrement visés. Un petit coup de CSG (un impôt direct maintenant qui rapporte plus que l’impôt sur le revenu) dont le taux sur la pension des retraités est inférieur d’un point à celui imposés aux autres revenus  (salaires, primes, etc.) avec l’argument du rééquilibrage et le tour est joué . 

Ça ne va rien nous coûter !

 Pour nous faire passer la pilule Macron déclare maintenant : « cela ne coûtera rien au contribuable français ». Plusieurs centaines de milliards ont été consacrés à la relance de l’économie suite au confinement du coup les 10 milliards distribués lors de l’épisode des gilets jaunes qui nous inquiétaient beaucoup à l’époque car ils risquaient d’induire une forte augmentation de nos impôts sont « peanuts ». Depuis, la distribution de milliards se poursuit sans discernement et sans engagement des récipiendaires du moins  au niveau industriel ce qui est très regrettable ; par contre ces milliards sont aussi distribués de façon plus positive sous forme de plans d’aide pour les soignants et les hôpitaux, les agriculteurs, les jeunes travailleurs, de façon moins évidente de soutien pour l’automobile ou l’aéronautique, mais de façon essentielle pour sauver le petit commerce, le tourisme, le secteur de la culture, la SNCF auquels s’ajoute au niveau individuel l’augmentation de diverses allocations comme celle de rentrée scolaire ou du chômage et bien d’autres ! 

Les milliards européens !

De l’Europe, dans le cadre du plan européen de relance dont notre président se glorifie, nous allons bénéficier de 40 milliards de subventions ; notre président  déclare à nouveau : « ce n’est pas le contribuable français qui paiera ! », mais qui alors ? Pour Macron ce sont les taxes européennes sur les produits importés qui financeront cette énorme dette de 750 milliards au niveau européen. On peut en douter vu l’importance de la somme, les taxes sur le numérique ou les objets en plastique risquent d’être insuffisantes mais par contre du fait de la répercussion des taxes sur le prix de ces produits importés hors d’Europe nous les paierons quand même indirectement. 

Rien n’est gratuit !

Rien n’est réellement gratuit dans notre système économique pourtant Emmanuel Macron ne peut rien dire d’autre s’il veut assurer sa réélection et le monde d’après qu’il nous promettait risque d’être bien décevant. Dans un pays couvert de dettes, les lendemains qui chantent et les jours heureux qu’il nous avait promis ne seront pas pour demain !



Tester, tracer, isoler, nous avons échoué !
27 novembre, 2020, 23 h 54 min
Classé dans : Non classé

 

Nous aurions dû tester, tracer, et isoler pour éliminer ce virus mais nous n’en avons pas été capable en se cachant derrière le concept de liberté individuelle ; la stratégie qui nous reste, développée lors des prêches télévisuelles de notre guide suprême : « tester, alerter, protéger » aboutit au confinement de tous. 

Confinement prolongé !

Situation que nous allons devoir encore supporter 15 jours de plus au détriment des activités économiques qui sont déjà fortement touchées et réduites. Le dispositif s’allège ce matin avec la réouverture des magasins de ville. On va pouvoir retourner chez le coiffeur ! Par contre il est étrange d’écouter tous les mois ou presque, un président  qui nous énonce , comme un père fouettard, les contraintes que l’on va devoir subir et ce que va être notre vie dans les semaines à venir. 

Infantilisation !

Cette façon de procéder à tendance à nous infantiliser et l’obligation de nous auto délivrer une autorisation de sortie frôle le ridicule. Dans ces conditions la triche est facile et la nature fraudeuse du français moyen peut s’exprimer à loisir, d’autant plus que le nom respect de ces procédures entraîne une amende conséquente ! 

 Enfreindre la loi !

Cette situation pousse les citoyens à enfreindre la loi pour la première fois de leur vie en établissant de fausses attestations pour pouvoir se déplacer sans contraintes sur de longues distances. Tout cela est inquiétant car les français découvrent qu’il est facile de transgresser un règlement sans être sanctionné. De ce fait les valeurs fondamentales de notre société, c’est à dire le respect de la loi républicaine sont bafouées et par sa politique à la petite semaine et la mise en place de règles absurdes ce gouvernement a engendré des milliers voire des centaines de milliers de délinquants potentiels. Ainsi 60 % des français reconnaissent qu’ils n’ont pas respecté le deuxième confinement. Il y a vraiment un malaise !


12345...32

MatLo |
BRYAN ET BEVERLY HILLS STAN... |
Vidéos chats drôles, humour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | E.V.G Viale week end du 1er...
| Papierdumeur
| Entrezdanslalegende